Les investissements provenant du secteur privé peuvent servir de levier à la création d'emplois, à la capacité de production et au transfert de connaissances dans des pays en développement et des marchés émergents. C'est dans cette optique que le Dutch Good Growth Fund a vu le jour, en 2015.

PME néerlandaises

Le DGGF vient en aide aux dirigeants de PME néerlandaises qui exercent leurs activités dans des pays en développement et des marchés émergents, en leur offrant des services sur mesure. Les investissements provenant du secteur privé peuvent servir de levier à la création d'emplois, à la capacité de production et au transfert de connaissances dans des pays en développement et des marchés émergents. Toutefois, le financement de projets dans ces pays peut se révéler trop risqué pour les banques, qui se montrent réticentes à s'y engager. Ceci est particulièrement vrai pour les projets proposés par de petites et moyennes entreprises (PME) néerlandaises. Nombreux sont les responsables de PME aux Pays-Bas qui désirent investir dans, ou exporter vers des marchés émergents ou des pays en développement, en proposant des initiatives souvent de haute qualité, pouvant se révéler très bénéfiques pour le climat d'entreprise local.
 

Deux types de PME néerlandaises peuvent ainsi bénéficier d'une aide du DGGF, d'où la distinction faite entre PME d'investissement et d'exportation.

Investissement

Vous souhaitez investir dans un des pays DGGF mais ne parvenez pas à obtenir de financement de votre banque ? Le DGGF vous offre son aide sous la forme de prêts, de garanties ou de participations avec obligation de remboursement.

Exportation

Vous voulez exporter des biens d'équipement vers un ou plusieurs pays DGGF ? Le DGGF met à votre disposition une assurance-crédit à l'exportation ainsi que des possibilités de financement de vos exportations.

Fonds d'investissement pour PME locales

Vous constituez un fonds d'investissement qui s'efforce d'élargir l'accès aux financements pour les PME locales?
 

Les PME néerlandaises ne sont pas seules à éprouver des difficultés à trouver des financements pour leurs projets dans des pays en développement. Les entrepreneurs des pays concernés connaissent le même problème. Ainsi, les entrepreneurs locaux qui ont dépassé le seuil d'octroi de microcrédits ont souvent insuffisamment accès aux formes de financement classiques. Le DGGF a pour objectif d'accroître les possibilités de financement de ce groupe cible. Étant donné que l'investissement direct dans des PME locales n'est pas réaliste en raison des distances qui nous séparent, le DGGF investit dans des fonds intermédiaires qui, à leur tour, proposent des financements à des entrepreneurs de 68 pays différents, contribuant ainsi de façon significative à améliorer l'accès global au financement des PME locales.